Les Abdos

Toute ce qu’il faut savoir pour maintenir un ventre tonique, plat et en bonne santé !

 

Petite analyse anatomique des Abdos

 

Le groupe musculaire des abdominaux est composé de plusieurs muscles :

  • Superficiellement :

– le Droit de l’abdomen (ou Grand Droit)
– Les Obliques Externes (ou Grands Obliques)
– Les Obliques Internes (ou Petits Obliques)

  • En profondeur :

– Les Transverses

 

Le Droit de l’Abdomen

forme les fameuse « tablettes de chocolat ». Il s’insère sur les côtes 5,6 et 7, sur l’appendice xiphoïde et termine sur le pubis. Il est responsable de la flexion du buste (par exemple lors des exercices de relevés de buste), et de la rétroversion du bassin lorsque le buste est fixe (par exemple dans les exercices d’enroulés du bassin)..

Il est aussi un stabilisateur, car il permet de lutter contre l’antéversion.

 

Les Obliques Externes (ou Grands Obliques)

s’insèrent sur la Crête Iliaque et les 7 dernières côtes, et se rejoignent entre eux en leurs aponévroses pour former la Ligne Blanche (séparation visible à l’œil nu entre les deux colonnes des « carrés de chocolat ».

Les Obliques Externes sont moteurs de l’action de l’inclinaison latérale du buste avec les Obliques Internes (ou Petits Obliques), tout comme lors de la rotation du Buste. Si le buste est fixe, ils sont alors responsables de la rotation de la Hanche par rapport au tronc.

Les Obliques Internes (ou Petits Obliques)

prennent aussi comme origine la Crête Iliaque comme point d’insertion, et les 4 dernières côtes. Tout comme les Obliques Externes , ils se rejoignent en leur aponévrose pour participer à la Ligne Blanche. Ils sont responsables des mêmes mouvements que les Obliques Externes. Lors de la rotation du buste ou des hanches lorsque le tronc est fixe, les Externes et les Internes s’étirent et se contractent par opposition.

Il est à noter que les Obliques participent aussi à le Flexion du buste avec le Droit de l’abdomen.

 

Le Transverse

a plus un rôle de maintien des organes internes. C’est une sangle profonde qui empêche les viscères de plonger vers le bas sous l’effet de la pesanteur (ou lors de mouvements générateurs de pressions internes anormales).

Lors de sa contraction, le Transverse se resserre comme une ceinture de pantalon, et tend à donner une « taille de guêpe ».

En théorie, il suffirait de pratiquer l’aspiration du ventre lors de l’expiration pour le tonifier. Le Transverse est d’ailleurs encore plus engagé si on « surexpire » (expiration forcée, c’est-à-dire exécutée rapidement et fortement, à bouche ouverte).

 

Mais en pratique, les choses se compliquent. 

Se contenter de rentrer le ventre « bêtement » est une erreur, parce-qu’on a le réflexe automatique d’aspirer le ventre en son centre (au niveau du nombril). Hors en faisant cela, une partie des viscères est chassée vers le bas de l’abdomen, comprimant le Périnée.

De plus, il faut savoir que le Transverse tend à écarter la ligne blanche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *